One destiny.


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C'est une promesse...

Aller en bas 
AuteurMessage
Sombre Pensée
Administratrice.
avatar

Messages : 274
Date d'inscription : 28/02/2011
Age : 25
Localisation : A l'ombre

Fiche du Félin
Personnage(s) :
Liens :
Il était une fois... :

MessageSujet: C'est une promesse...   Sam 21 Mai - 0:27

Ils faut qu’ils comprennent, et tant pis s’ils souffrent autant que moi. Il faut qu’ils comprennent que le Clan des Etoiles n’a aucun droit sur leurs propres choix, qu‘il n‘existe pas de destinée à proprement parler. Il faut absolument qu’ils ouvrent les yeux par rapport à cela. Qu’il n’y ait plus de fatalité et que leurs vies leurs appartiennent. Il faut qu’ils comprennent, et tant pis s’ils souffrent autant que moi. Ils faut qu’ils comprennent qu’autrui n’a pas le pouvoir de les influencer. Il faut absolument qu’ils ouvrent les yeux par rapport à cela. Il faut qu’ils comprennent…Il le faut absolument.

Sombre Pensée n’avait pas trouvé la tranquillité durant sa première nuit de solitude. Il n’avait, d’ailleurs, jamais trouvé la tranquillité et ne la trouvera sans doute jamais.

Pendant ses premières nuits ,seul dans la foret, son sommeil avait muté en demi-sommeil où songes et pensées s’unissaient en un discours sans queue ni tête. Cependant, ce discous reflétait admirablement l’état d’esprit de Sombre Pensée… C’était un chat brisé, un chat qui ne savait plus comment et à quoi réfléchir. Il n’était pas devenu fou, mais il ressentait un terrible sentiment d’échec et de perte. Il se sentait horriblement égaré. Alors il avait tout remis en questions…

Il était devenue proie bien plus que prédateur. Ses premières lunes de solitude se résumaient à courir, le cœur battant et les pattes tremblantes. En bref, à fuir plus vite que le vent. Mais qu’est-ce qu’il fuyait ainsi et à travers les chiens ? Sans doute lui-même.
Rappelez-vous, Sombre Pensée avait été un chaton pacifiste qui se souciait plus des autres que de lui-même. Mais la vie en avait décidé autrement, et le clan n’avait pas eu pour intention de lui rendre sa générosité et sa gentillesse. On l‘avait obligé à développer sa petite graine de violence. Elle avait rapidement grandi, grossi… elle avait pris tellement d’envergure qu’il était devenu, tel un fauve en cage, un guerrier froid et sanguinaire. Sa frustration avait taillé la force qui était sienne dans la roche de son coeur.

D’ailleurs, une chose l’avait terriblement frappé durant son premier combat contre d‘autres solitaires...
Alors que ces félins avançaient, les oreilles couchées en arrière, les crocs jaunis dévoilés, menaçants, cette soudaine pensée avait surgi et éraflé comme un coup de griffe dans le museau de Sombre Pensée. C’était gagner ou…

Ou mourir !

Sombre Pensée s’étrangla à cette pensée. Les solitaires n’avaient aucune notion du Code du Guerrier. Absolument aucune. Soit ils l’avaient complètement oublié , soit ils ne l’avaient jamais connu. Mais une chose était sûre, ils n’avaient pas eu l’intention de ménager Sombre Pensée. Ils donnaient tout ce qu'ils avaient, coups de griffes comme coups de dents, toute leur envie de vivre était jetée dans le duel. Et Sombre Pensée avait eu beau faire partie des plus forts parmi les clans, il n’en menait pas large.
Aussi, jusqu’au moment de son double meurtre, il n’avait jamais tué. Il s’était contenté de suivre le Code du Guerrier et de blesser plus ou moins gravement ses adversaires pour les voir se vider de leur sang et trembler de rage ou de peur à sa vue, plusieurs lunes durant.

Et dire que je me disais guerrier, et dire qu‘on était si fier de devenir guerrier…Qu’est-ce que la société du Clan des Etoiles, alors ?

Il était sorti victorieux de ce combat, mais ô combien diminué. Il avait mis des jours et des jours à guérir de ses blessures. Or, dès lors, il avait quotidiennement une ou deux éraflures suite à moult affrontements. Il avait du se rendre à l’évidence. La vie de solitaire était bien plus dure et plus compliquée que celle des chats de clan. On pourrait en frissonner quand on savait qu’auparavant tous les chats étaient solitaires.

Cependant, cependant... La vie solitaire était aussi libre que l’air. Un solitaire était maître de ses choix. Il n’avait personne pour le commander, personne pour le faire changer d’avis. Il n’avait que lui-même, ses pensées et sa détermination. Il n'avait pas de Clan des Etoiles, pas de chef ni de destinée.
Et cet état de solitude était l’espoir de Sombre Pensée et de tous les chats de clan !

*

Quarante lunes étaient passées. Sombre Pensée était alors âgé d’une petite centaine de lunes et attendait patiemment quelques conditions pour confronter son idéal aux clans. Il était à présent très sûr de lui. Il avait développé des idées sûres et s'était basé dessus durant bien des lunes.

Une nuit des feuilles mortes, il chassait sur le territoire du Clan du Tonnerre, près du grand Sycomore, cet arbre gigantesque qui se dénudait doucement.Comme un bruit étrange brise le silence, il sentit et entendit un autre félin s’approcher. Certainement un chat du Clan du Tonnerre, mais Sombre Pensée s’en fichait. Il ne bougea pas d’un poil. Il écoutait plutôt les pas lourds de celui qui allait devenir son adversaire. Ce dernier ne faisait aucun effort de discrétion. Il semblait ne pas prêter attention à la lourdeur de ses pas qui se rapprochaient peu à peu. Quatre, trois, deux, plus qu'un… Le félin se présenta à lui.

C’était une femelle, assez petite et courte sur patte. Ce rapide coup d’œil n’était qu’un moyen de la jauger. Il n’avait pas fait attention à sa beauté ou à ses yeux car , déjà, il se préparait à se battre. Conscient que la femelle était une faible menace, mais une menace tout de même, le vieux chat se tenait prêt à bondir. Ses yeux si verts et si perçants étaient rivés vers la silhouette féline. Sa queue fouettait nerveusement l’air et ses oreilles se couchaient en arrière. Le vieux chat sourit. Il allait attaquer et espérait que la jeune femelle saurait quelque peu se défendre.

________________________




Merci, Neigette <3


Merci Foufoudre <3
"Autant qu'on connait le sauvage, il vit en cérémonie et adore la vie commune; il est aussi peu égoïste que l'on voudra. L'égoïsme est un fruit de la passion, non de sauvagerie. "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle de Nuit
Soit gentil avec moi, je suis nouveau.
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 15/05/2011
Age : 19
Localisation : Près des tiroirs à confiserie, a la recherche de bouffe ._.

Fiche du Félin
Personnage(s) :
Liens :
Il était une fois... :

MessageSujet: Re: C'est une promesse...   Lun 23 Mai - 14:56

<< Nous sommes dans un monde misérable ...Certaines personnes ne Mériterais même pas de vivre ...
D'autres voudrais changer pour être aimer pour ceux qu'ils ne sont pas ... Mais certaines personnes de ce Monde ont compris.Se sont demander si leur vie valait la peine d'être vécu ...
Oui, je me suis poser cette question ...Et je pense ne pas être la seule ...
Finalement sur cette Planète on ne sert pas à grand chose ...Il n'y a que des imbéciles,des pervers,des Faux-culs,des personnes qui aimes vous faire du mal ...
Il n'y a qu'une chose précieuse dans la vie c'est l'amitié .
Oui il y a aussi l'amour qui mérite d'être vécu...Avec la bonne personne ... >>





Nuage de Nuit râlait derrière son père qui l'emmenait vers le Grand Sycomore, son endroit préféré .
Elle s'arrêta pour retirer quelques épines qui s'étaient logés dans sa peau quand elle entendit un cri de douleur, de souffrance .
Elle se précipita et vers l'endroit d'où venait le son . Et elle le vit . Étendu par terre . Son père . Mort . Tuer par un blaireau, à en jugé par l'odeur .
<<_NON PAPA ! NON PAS ÇA ! PAS ÇA S'IL TE PLAIT !Ne pars pas ... Ne nous laisse pas Maman et moi seules ... >>
Mais, hélas, si . Il les avait laisser . Il était partit rejoindre les cieux .
Elle pleura , et alla s'allonger à côté , pour le touché une dernière fois ... Sentir son odeur une dernière fois ... Et le peu de chaleur que son pelage avait encore .
Elle resta entendue à côté de lui pendant un long moment . Une heure, peut-être deux, était passés .
Elle se leva, toujours en pleure , et le tira jusqu'au camp du Tonnerre .
Quand elle rentra avec le corps , sa mère qui discutait avec une de ses amies la jeta un coup d'œil, et le vit . Mort, étendu par terre . Elle se précipita vers sa fille et commença à pleurer avec elle .

Il eut un hommage magnifique . Nuage de Nuit et sa mère l'avait pleuré toute la nuit .
Puis une lune passa, et sa mère mourra , de tristesse, de chagrin .
Nuage de Nuit était devenue orpheline .
Plus les lunes passaient , plus elle se refermait sur elle-même .
Elle se fit nommé Belle de Nuit, comme son père l'aurait voulu .
Mais Belle de Nuit aurait voulue, elle ne pas se souvenir d'eux . Sa lui faisait trop mal .
Les lunes passait et passait . Les Assemblées aussi . Mais rien n'y changeait .
Belle de Nuit ne chassait que pour elle même et ne parlait presque jamais .
Elle aimait la solitude . Ça lui plaisait .


*

Une vingtaine de lunes plus tard .

On l'appelait, la priant de revenir ...
<<_Non ! Je ne veux pas . Je ... Je veux rester seule . Pendant un moment . >> Répondit cette dernière en criant .
Et elle s'éloigna en courant .
Tandis qu'elle s'approchait du Grand Sycomore , l'endroit qu'elle détestait le plus , elle ralentit et marchait avec des pas assez lourds .
Elle sentait une odeur inconnue . Qui puait fortement , dans tous les cas . C'était un mâle , c'était sûr . Les femelles , même sales , ne sentent pas aussi mauvais .
Elle s'allongea par terre , près de l'arbre . Elle avait crue voir un regard vert , mais cela devait être une hallucination .
<<_ Qui que tu sois, sale mâle puant , si tu t'approche trop de moi , je te tue ! >> Déclara-t'elle d'une voix qui paraissait douce , inoffensive .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre Pensée
Administratrice.
avatar

Messages : 274
Date d'inscription : 28/02/2011
Age : 25
Localisation : A l'ombre

Fiche du Félin
Personnage(s) :
Liens :
Il était une fois... :

MessageSujet: Re: C'est une promesse...   Mer 25 Mai - 15:53

Sombre Pensée relâcha toute son agressivité et la tension de ses muscles retomba. La petite femelle ne lui avait pas prêter attention, elle avait continué son chemin jusqu’au pied de l’arbre et s’était couchée. Elle semblait bien se ficher de la présence du vieux mâle et des autres prédateurs aux alentours. Après tout, dormir ici, à même le sol et à la belle étoile n’était pas une si bonne idée. Et un accident est vite arrivé quand on sait le type et les intentions plutôt douteuses des bestiaux qui trainent la nuit…
De toutes façons, le grand solitaire se disait bien qu’elle faisait ce qu’elle veut et que ce n’était pas ses affaires. Un chat de moins ou de plus dans cette foret était bien le cadet de ses soucis.

Se détournant de la jeune chatte, Sombre Pensée allait reprendre sa séance de chasse quand il entendit:
<<_ Qui que tu sois, sale mâle puant , si tu t'approche trop de moi , je te tue ! >>

Une des oreilles de Sombre Pensée tressaillit sur ces mots. Il se retourna pour fixer la guerrière de son regard perçant. Il était troublé. Elle avait une voix douce et inoffensive mais les termes qu’elle avait utilisés n’avaient rien de bien agréable...C'était assez bizarre pour être intriguant. Il la détailla un peu plus.
Elle était très charmante. Sombre Pensée ne discernait pas si c’était son habitude ou les reflets de la lune qui animait aussi joliment sa fourrure. Ses reflets faisaient ressortir des rayures régulières aux nuances d’acier. Par son immobilité, on aurait dit que la belle était endormie, fragile, vulnérable et ça la rendait en quelque sorte plus attirante.
Il s’arracha à sa vue, l’heure n’était pas à charmer une femelle. D’autant plus qu’elle semblait très jeune par rapport à lui et qu’il était devenu, par plusieurs lunes d’errance, sale, vieux et renfermé. Il n’avait aucune chance. Cette idée le peina, il fut un temps, il collectionnait les femelles et faisait tomber les reines.
Le vieux matou tenta de penser à autre chose. Les paroles de la jolie chatte lui revinrent alors en mémoire. Il pouffa et partit d’un rire franc et puissant. Elle l’avait mis devant son erreur: il ne pouvait pas se cacher en puant autant, mais elle s’était, elle aussi, trompée. Son fou-rire reprit de plus belle, il était complètement hilare et se roulait dans l‘herbe en se tordant de rire. Il n’avait pas ri autant depuis qu’il vivait seul. Enfin, Sombre Pensée finit par se calmer.
_« Excuse-moi, mais je crains qu’un chaton aussi frêle et fragile que toi n’ait aucune chance contre un guerrier comme moi. »
Il essaya de ne pas se rappeler ce qui l’avait fait tant rire, mais, à nouveau, des bruits d’hilarité finirent par sortir de son museau.


________________________




Merci, Neigette <3


Merci Foufoudre <3
"Autant qu'on connait le sauvage, il vit en cérémonie et adore la vie commune; il est aussi peu égoïste que l'on voudra. L'égoïsme est un fruit de la passion, non de sauvagerie. "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle de Nuit
Soit gentil avec moi, je suis nouveau.
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 15/05/2011
Age : 19
Localisation : Près des tiroirs à confiserie, a la recherche de bouffe ._.

Fiche du Félin
Personnage(s) :
Liens :
Il était une fois... :

MessageSujet: Re: C'est une promesse...   Lun 6 Juin - 12:48

« Je ne te connais pas. Je t'ai juste lue, j'ai suivi ton actualité. Je ne suis personne, personne pour dire quoi faire ou comment mieux faire. En te lisant, j'ai envie de te dire une seule chose, emmerde les gens, emmerde les profondément. Tu es riche de toi-même et cela suffit. Tu n'as rien à prouver à personne. Alors emmerde les ces putains de cons qui veulent te dire comment être heureuse. Tu le sais bien mieux qu'eux. Continue d'être une si belle âme libre. » J.C


Une fois qu’elle avait dit ces paroles assez brutales, le vieux matou s’était retourné vers elle, elle le savait. Au fond d’elle, au plus profond, elle regrettait ses paroles. Qu’auraient dit ses parents s’ils l’avaient entendu ? Mais si ils étaient encore là , elle ne serait peut-être pas ici . Et elle n’aurait surement pas le même comportement, le même caractère …

Elle se retourna à son tour et le regarda bien droit dans les yeux.
Aucun des deux chats ne parlaient.
Les secondes passaient lentement.
Puis, il commença à pouffer de rire, à se rouler par terre .
«_ Excuse-moi, mais je crains qu’un chaton aussi frêle et fragile que toi n’ait aucune chance contre un guerrier comme moi. »Dit-il d’un ton moqueur.
Il y eu quelques secondes de silence, mis à part quelques bruits des animaux nocturnes, puis il continua de se moquer de la femelle.

Belle de Nuit sentait son pelage se gonfler. Elle feula, sortit les griffes et les enfonça dans la terre.
Elle avait des hallucinations auditives, ou quoi ?
Cette vieille pourriture exprimait par ces mots qu’une femelles ne savait pas se battre.
Du moins, c’est ce que Belle de Nuit avait compris.
<<_Je rêve ou quoi ?! Moi ? Un chaton frêle et fragile ?! Non mais tu t’es vu ? Tu n’as que de la peau sur les os ! Ton pelage –si on peut dire que c’est un pelage – est sale comme pas permis ! Tu l’es tellement que même un putois ne voudrais pas te côtoyer ! >> Lui cria-t-elle à la figure, sur un ton brusque, empli de colère, qui était tout le contraire de sa première phrase.

Elle était en colère. Très en colère. Et, au lieu de se jeter sur lui, elle se mit à tourner autour du Grand Sycomore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre Pensée
Administratrice.
avatar

Messages : 274
Date d'inscription : 28/02/2011
Age : 25
Localisation : A l'ombre

Fiche du Félin
Personnage(s) :
Liens :
Il était une fois... :

MessageSujet: Re: C'est une promesse...   Mar 7 Juin - 0:54

La jolie femelle au regard bleu s’était mise en colère. Après avoir feulé, elle avait violement rétorqué :
<<_ Je rêve ou quoi ?! Moi ? Un chaton frêle et fragile ?! Non mais tu t’es vu ? Tu n’as que de la peau sur les os ! Ton pelage –si on peut dire que c’est un pelage – est sale comme pas permis ! Tu l’es tellement que même un putois ne voudrais pas te côtoyer ! >>

Quelle énergie ! Le sourire moqueur de Sombre Pensée ne disparut pas, bien au contraire, il s‘amplifia. Le grand mâle s’était attendu à cette réaction. Après tout, se faire traiter de chaton n’était jamais agréable pour une combattante pleine de fougue et de fierté comme celle qu’il avait devant lui. Ce qu’elle ne savait pas, c’est que , par cette petite provocation sans prétention, il l’avait manipulée à sa guise.

Cependant, sa queue tressaillit légèrement quand elle lui fit remarquer ses défauts de vieux solitaire. Il passa outre: au lieu de corriger cette petite impertinente comme convenue, il sourit de tous ses crocs blancs et plissa son regard vert qui captait toute la clarté de la lune, car cette jolie féline lui plaisait. Son sourire semblait alors un brin narquois. Mais elle ne le remarqua malheureusement pas, trop pressée de faire le tour du grand arbre.

Elle tournait donc, comme pour oublier sa colère. Alors, Sombre Pensée se noya quelques secondes dans sa contemplation du grand Sycomore. Il était assis bien droit, sa queue sombre soigneusement enroulée autour de ses pattes aux extrémités blanches. Rien chez lui ne trahissait ses songes, il se tenait parfaitement immobile. Sur son museau et dans son regard, la lune faisait refléter de petites lueurs argentées. Cependant, son pelage était si ténébreux et si peu soigner que les reflets paraissaient pâles, fades. Peu importe, Sombre Pensée n’avait rien à faire de son apparence physique, seul ce qu’il avait dans le cœur et l’esprit le faisait vivre et comptait véritablement.

Une fois qu’il eut fini, il se planta d’un bond expert devant la petite femelle, en quelque sorte, sa proie, cette nuit-là. Il lui asséna un de ses sourires les plus ravageurs tandis que dans ses magnifiques yeux verts, tout ce qu’il lui restait de sa beauté d’antan, brillaient en décochant des éclairs d’intelligence.
« Oh, oui… » commença-t-il, d‘une voix posée. « Je ne t’avais pas bien regardée, et tu as raison. Que suis-je devant une aussi belle guerrière…? De plus, tu sembles jeune et pleine de vie. Mais une perle comme toi devrait faire la fierté de son clan. Pourquoi n’es-tu pas en sa compagnie ? »

________________________




Merci, Neigette <3


Merci Foufoudre <3
"Autant qu'on connait le sauvage, il vit en cérémonie et adore la vie commune; il est aussi peu égoïste que l'on voudra. L'égoïsme est un fruit de la passion, non de sauvagerie. "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle de Nuit
Soit gentil avec moi, je suis nouveau.
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 15/05/2011
Age : 19
Localisation : Près des tiroirs à confiserie, a la recherche de bouffe ._.

Fiche du Félin
Personnage(s) :
Liens :
Il était une fois... :

MessageSujet: Re: C'est une promesse...   Lun 20 Juin - 14:44

Belle de Nuit avait dû s'arrêter de tourner autour de l'arbre car le vieux matou avait sauté devant elle. D'un bon expert,même.
Il lui souriait. En le regardant de plus près, Belle de Nuit vu ses yeux. De magnifiques yeux. D'une couleur d'un vert émeraude comme elle n'avait jamais vue. Ce devait être tout ce qu'il avait de beau, sur sa carcasse…Tout ce qui lui restait de … Ses pensées se stoppèrent
net quand il lui dit :

« _Oh, oui… Je ne t’avais pas bien regardée, et tu as raison. Que suis-je devant une aussi belle guerrière…? De plus, tu sembles jeune et pleine de vie. Mais une perle comme toi devrait faire la fierté de son clan. Pourquoi n’es-tu pas en sa compagnie ? »

Les oreilles de Belle de Nuit remuèrent en entendant cette question.

«_ Crotte de souris … Que dire ? Il pose la question que j'aimerais le moins entendre...»Pensa t’elle.

«_Je ... Je ... »

Elle se tut.
Elle n'arrivait pas a cacher ses mensonges,
elle le savait. Elle lui dit donc la pure vérité.

«_ Je suis partie. Je devais m’isoler.
Je ne supporte plus la Chef et la Lieutenante de mon Clan. Et je suis venue ici pensant avoir la paix. Mais non, je ne l’aie pas, la paix. Parce que tu es là..
»

Belle de Nuit savait.
Elle savait que le matou voulait l'entrainer dans une sorte de jeu pour la manipulée.
Elle pouvait le voir dans ses yeux. Il ne cachait pas ses émotions, lui, contrairement à elle.

Enfin, si, il les cachait. Mais mal. Très mal. Belle de Nuit le voyait à travers ses yeux verts pétillants de ruse.

Elle ne voulait plus le voir. Plus l’entendre. Plus le sentir. Elle voulait la place de sa Chef, Etoile de Sable. Au pire, la place de Taches de Léopard. Elle serait Lieutenante et tuerais sa propre chef pour avoir sa place. A tous les prix.

Et elle s’éloigna de l’arbre, car elle était là. A la place exact ou son père...Avait péri.
Elle commença à pleurer. Et à courir. Le plus loin possible de cet arbre, de ce territoire. De ces mauvais, très mauvais souvenirs.
Elle s’en fichait complètement si le vieux matou la suivait ou pas.
Elle s’en fichais complètement.

EDIT : J'ai réussi à remettre tout en place =D .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre Pensée
Administratrice.
avatar

Messages : 274
Date d'inscription : 28/02/2011
Age : 25
Localisation : A l'ombre

Fiche du Félin
Personnage(s) :
Liens :
Il était une fois... :

MessageSujet: Re: C'est une promesse...   Mar 28 Juin - 3:04

La petite avait fuit. Sombre Pensée, ce vieux matou qui avait calculé mille et un chats, s’attendait à cette réaction. Il était évident qu’un guerrier dormant à la belle étoile, loin de son camp, ne pouvait adorer ni son clan ni son chef. Et le temps que Belle de Nuit avait mis pour répondre témoignait de cette mésentente qui crevait les yeux.

Il s’élança à sa poursuite. Elle ne pouvait courir ainsi très longtemps. Sa tristesse la forçant à foncer de toute la puissance de ses pattes, elle se fatiguera très vite. Il la rattrapera tôt ou tard, elle ne lui échappera pas. C’était inévitable.
Dans l’obscurité de la nuit, faisant bruisser les feuilles et les brindilles au contact de leurs pelages, ils parcoururent le territoire du Grand Sycomore avant que Belle de Nuit s’essouffle enfin. Elle ne semblait pas se soucier de la silhouette fine mais sale de Sombre Pensée et de ses yeux verts avides d’informations sur le clan du Tonnerre. Il lui sauta dessus comme il bondissait sur les petites proies qui parsemaient sa route.

Enfin, il plaqua la pauvre petite minette au sol et se débrouilla pour qu’elle n’ait aucun moyen de fuite. Elle était maintenant sous son emprise, ses yeux d‘émeraudes la détaillait de sorte qu‘aucune de ses émotions ne puissent leur échapper. Il pouvait faire ce qu’il voulait de son corps de petite chatte à présent impuissant.
Mais, bien sûr et heureusement, il n’avait pas de raison et lui-même, tout meurtrier qu’il était, répugnait d’avoir à blesser ou à tuer un chat sans raison. Seulement, pour lui, il lui fallait une raison, un motif, un prétexte; quelque chose qui ferait bouillir le sang déjà chaud dans ses veines jusqu’à ce qu’il explose de rage et de violence. Comme si ce prétexte pouvait le racheter envers les autres…
Hé oui, il lui fallait une raison. Bien naïfs ceux qui croyaient que Sombre Pensée tuait juste comme ça, pour le plaisir ! Après tout, rien ni personne n’est parfait.

Après avoir détaillé la jeune chatte avec délectation, Sombre Pensée prononça d’un ton totalement détaché, un peu comme s’il était normal qu’un chat capture un autre chat :
« Dis-moi…Est-ce que la majorité des chats sont comme toi au clan du Tonnerre ? Parce que s’ils sont réellement comme je pense, ton clan aurait du souci à se faire. En fait, il serait tout bonnement une proie facile pour tous les autres clans… »
Il avait ajouté cette dernière phrase comme si le problème de la cohésion entre chats du Tonnerre l’affligeait et l’exaspérait au point de soupirer profondément.

________________________




Merci, Neigette <3


Merci Foufoudre <3
"Autant qu'on connait le sauvage, il vit en cérémonie et adore la vie commune; il est aussi peu égoïste que l'on voudra. L'égoïsme est un fruit de la passion, non de sauvagerie. "



Dernière édition par Sombre Pensée le Lun 11 Juil - 13:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle de Nuit
Soit gentil avec moi, je suis nouveau.
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 15/05/2011
Age : 19
Localisation : Près des tiroirs à confiserie, a la recherche de bouffe ._.

Fiche du Félin
Personnage(s) :
Liens :
Il était une fois... :

MessageSujet: Re: C'est une promesse...   Dim 3 Juil - 13:59

Belle de Nuit courrait, courrait, et ses pattes commençaient à se fatiguées...
Elle foulait l'herbe à une vitesse qu'elle n'avait jamais atteinte. Jamais. Elle dépassa le territoire du Grand Sycomore, et là, tout son corps commença à se fatiguer. Elle ralentit légèrement l'allure, espérant que le matou ne le remarquerais pas...
Comment savait-elle qu'il le suivait ?
Premièrement, , à cause de son odeur, deuxièmement, il courrait comme un blaireau - en pensant à ce mot, Belle de Nuit frissonna - et troisièmement, il respirait comme un sanglier.
Quelque chose fit trébucher Belle de Nuit, et le vieux matou en profita pour lui sauter dessus. Et l'écraser, en même temps, de façon à ce qu'elle ne puisse plus bouger aucun de ses membres. Il l'avait complètement bloquer. Elle ne pouvait ni s'échapper, ni l'attaquer, et même pas se défendre si il menaçait de l'attaquer.
Elle tourna la tête et le regarda. Ces yeux verts, ce pelage noir et blanc, cette odeur... Ces côtes saillantes... Puis elle eu une sorte de flash-back... Qu'elle avait déjà vue pendant ses rêves. Depuis la mort de ses parents, en fait...

Petite Nuit s'amusait avec Boule de Poils, un chaton qui avait une lune de plus qu'elle et qui avait un pelage de toutes sortes. Roux, blanc, noir, brun, gris...
Certains endroits étaient tigrés et d'autres non. C'était une sorte de méli-mélo de poils.
Bref, Petite nuit et Boule de Poils se sautaient dessus et sans sans rendre vraiment compte, roulèrent-boulèrent jusqu'à la Tanière des Anciens. Là, Petite Nuit heurta Pelage de Ronce, le Doyen du Clan. Il se retourna et sourit à Petite Nuit et Boule de Poils en leur disant :

«_ Oh, bien le bonjour, Petite Nuit. Et a toi aussi, Boule de Poils.»
«_ Bonjour Pelage de Ronce ! Excuses-moi, je jouait avec Boule de poils et je me suis heurta à toi.»
«_Tes excuses sont acceptées. A une seule condition. Viens avec ton ami dans la Tanière. Je vais te raconter une sorte de " légende".»
«_ D'accord ! »
Boule de Poils et Petite Nuit entrèrent dans la Tanière des Anciens, à la suite de Pelage de Ronce.
«_ Vous êtes bien installés ? Bon. Je vais vous racontez une sorte d'histoire qui a mal tournée. Très mal tournée... Vous êtes près ?
Il y a de très nombreuses lunes de cela, dans le Clan de la Rivière, un jeune chat se nommait Nuage de Pensée. Il rêvait de devenir Apprenti-Guérisseur, mais la Guérisseuse du Clan avait choisis un autre Apprenti. Il était très énervé, et devint guerrier par la suite. Sont nom de guerrier était Sombre Pensée. Car il était très méchant, voyez-vous. Il était violent. Et au bout de plusieurs lunes, il tua l'apprenti Guérisseur. Ainsi que le mentor de cet Apprenti. Puis il parti. Depuis ce jour, il erre dans la forêt...
Si vous le voyez, méfier vous. Dans le peu de souvenirs qu'il me restes, il me semble que, lorsqu'il venait au Assemblées, il avait des yeux verts émeraudes, des yeux verts magnifiques. Et un pelage noir et blanc. »

Sa vision, elle ne vit pas la suite, car le matou lui avait parler...
« Dis-moi…Est-ce que la majorité des chats sont comme toi au clan du Tonnerre ? Parce que s’ils sont réellement comme je pense, ton clan aurait du souci à se faire. En fait, il serait tout bonnement une proie facile pour tous les autres clans… »
Elle ferma un instant les yeux , ignorant sa question et lui posa une question à son tour :

«_Dis-moi, tu es bien Sombre Pensée ? Parce que ... Depuis que mes parents sont morts...»
Elle se tût et laissa sa phrase en suspend. Elle était fatiguée et assoiffée. Affamée, aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre Pensée
Administratrice.
avatar

Messages : 274
Date d'inscription : 28/02/2011
Age : 25
Localisation : A l'ombre

Fiche du Félin
Personnage(s) :
Liens :
Il était une fois... :

MessageSujet: Re: C'est une promesse...   Lun 11 Juil - 16:40

C’est avec stupeur que Sombre Pensée remarqua que la petite minette sous son emprise n’éprouvait pas la peur. Il s’en sentit outré et hésita même à la tuer, l’assassiner sauvagement, à mettre fin à sa vie et par la même occasion, à l’insolence que cette gamine lui témoignait. Mais enfin, cette idiote de chatte aurait pu mourir, il n’aurait qu’à avoir l’envie. Cette petite étincelle d’envie qui aurait déclenché le coup brutal de crocs. Ca aurait été si facile ! Et, par le Clan des Etoiles, qu'est-ce qu'il en avait envie...Ses oreilles se couchèrent, alors. Il montrait les crocs et grognait. Il voulait lui montrer qu'il était en colère, la terroriser. Qu'elle tremble de tous ses membres sous lui, qu'elle le supplie en pleurant de la laisser en vie.

Mais Sombre Pensée épanchera un jour cette soif de meurtres. Un jour, et ce sera un bien beau jour, tous les clans et groupes de chats seront à feu et à sang et plusieurs chats, des tas de félins, auront gouté ce que Sombre Pensée a déjà gouté par le passé. Le sang avait un gout amer, assez dégoutant. Mais c’était toute l’adrénaline qui faisait que son gout était si particulièrement excitant, si remarquablement exquis et additif.

Cependant, Sombre Pensée resta calme au-dessus de la petite chatte. Il remarqua que celle-ci semblait ailleurs. Ils demeurèrent comme ça un moment avant que la minette ne se décide à prendre la parole :

«_Dis-moi, tu es bien Sombre Pensée ? Parce que ... Depuis que mes parents sont morts...»
_"Je t'écoute. Qu’as-tu à me dire ?"

Il s’était levé et la regardait de haut, mais avec compréhension. Il espérait qu’elle ne s’en ira pas avant de lui avoir annoncé ce qu’elle avait à lui annoncer. D’ailleurs, il se sentit soudainement content. Cette réponse était la preuve que le clan du Tonnerre n’était plus que l’ombre de lui-même et qu’il parviendra, et sans difficulté, à le tailler en pièces, un jour. Il était fier, aussi, que son nom se disperse parmi les clans, qu’il soit un objet de peur, le héros d’une histoire effrayante que les anciens racontaient aux chatons.

________________________




Merci, Neigette <3


Merci Foufoudre <3
"Autant qu'on connait le sauvage, il vit en cérémonie et adore la vie commune; il est aussi peu égoïste que l'on voudra. L'égoïsme est un fruit de la passion, non de sauvagerie. "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle de Nuit
Soit gentil avec moi, je suis nouveau.
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 15/05/2011
Age : 19
Localisation : Près des tiroirs à confiserie, a la recherche de bouffe ._.

Fiche du Félin
Personnage(s) :
Liens :
Il était une fois... :

MessageSujet: a   Lun 25 Juil - 11:45

"On en me comprends plus. Je deviens invisible pour eux. Une seule personne comprend vraiment qui je suis, qui je veux être, ce que j'aime ou ce que je n'aime pas. Ce n'est pas ma mère, non, elle est morte. Ni mon père, il a été assassiner. Et encore moins mes frères et sœurs, car je n'en ai pas. Ce n'est pas mon meilleur ami, ni ma Chef ou mon Lieutenant. Non, personne ne me comprend. Personne."


« _Je t'écoute. Qu'as-tu à me dire ? »
Le matou s'était levé. Elle pouvait partir a tout moment, si elle le désirait.
Mais non, elle se leva a son tour, et s'assis en face de lui.

«_ Depuis que mes parents sont morts, je me suis refermer sur moi même. Je me suis fabriquer une sorte de coquille. J'ai même faille tuer mon meilleur ami, il n'y a pas si longtemps.... J'ai entendu parler de toi, il a très longtemps, quand j'étais encore un chaton, le doyen du Clan m'avait raconter une histoire. La tienne. Je sais que tu as voulue devenir guérisseur, mais que tu n'as pas été choisis. Que tu es alors devenu un guerrier fort, puissant et que tu as tuer la Guérisseuse et son Apprentie. Et qu'en suite tu es devenu un solitaire. Mais, je sais, ça va peut-être te paraître bizarre, je... J'ai une sorte d'admiration, pour toi. Tu m'attires, en fait... »

Belle de Nuit avait parler vite, sans reprendre son souffle et en disant n'importe quoi... Un vrai charabia.
Elle inspira une grande bouffer d'air et l'expira. Elle devait se calmer.
Elle était face au matou le plus redoutable de la forêt.
Sombre pensée, le chat errant, qui tuait sans compter.
Sombre Pensée, le chat sauvage, l'exilé, le banni.

«_Un chat comme toi, qui a soif de pouvoir, doit peut-être se dire que le Clan du Tonnerre est perdu. Mais non, ce n'est pas lui. C'est moi. Moi, depuis la mort de mes parents, moi, qui me renferme sur moi-même, et moi, qui ne parle presque plus quand on m'interpelle. Ce n'est que moi, pas eux. C'est moi, qui est perdue...»

Belle de Nuit baissa la tête, honteuse. A présent, il fallait qu'elle le laisse parler. Ou qu'elle le laisse la tuer... Après tout, personne ne la regrettera vraiment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre Pensée
Administratrice.
avatar

Messages : 274
Date d'inscription : 28/02/2011
Age : 25
Localisation : A l'ombre

Fiche du Félin
Personnage(s) :
Liens :
Il était une fois... :

MessageSujet: Re: C'est une promesse...   Lun 15 Aoû - 1:42

Sombre Pensée, le vieux matou, avait libéré la petite chatte de ses griffes, car il savait qu’enfermer une bête l’inciterait à se rebeller. Il était heureux que sa petite tactique marche à merveille. Ainsi, la jeune et jolie minette continuait de se confier à lui et de lui donner quelques informations forts utiles sur le Clan du Tonnerre. Or, il était doublement ravi qu’elle, ou plutôt que la société féline, connaisse son histoire. Il était aisé de deviner que cette dernière avait subie quelques remaniements aux contentements de chacun, histoire d’effrayer comme il se doit ses petites boules de poils craintives et sans défense qu’étaient les chatons.

Seulement…Seulement, il faudra _ une fois qu’il sera sur le rocher du promontoire, dominant tous les chats de son clan _ il faudra qu’il se tienne sur ses gardes. Après tout, la plupart des chats, bien plus jeune que lui, sera au courant de ce conte pour le moins manichéen. Et, ils ne lui feront que difficilement confiance. Il faudrait donc qu’il trouve un moyen de gagner la confiance des autres. Et rapidement. Ce détail n’avait beau être qu’un détail, il n’en semblait pas moins dangereux. Un détail, aussi infime soit-il, pouvait détruire toute la cohérence d’un plan en un rien de temps.

Aussi, la petite chatte lui avait avoué qu’elle ressentait de l’admiration et de l’attirance à son égard. Ce qu’il ne fallait pas entendre ! Il était loin de se douter qu’on pouvait l’admirer pour ce qu’il avait fait. L’attirance, passe encore, mais l’admiration, non ! Après tout, c’était un meurtrier avide de vengeance et de pouvoir, il s’était amochi avec les temps, il n’avait plus que la peau sur les os et la vieillesse marquait quelques uns de ses poils à l’argent. Il n’était plus le chat d’autrefois, avec cette aura ténébreuse qui respirait la fierté et la vigueur et qui avait séduit de nombreuses chattes venant des quatre clans.

Pourtant, ce n’était pas une si mauvaise chose. Elle l’attirait aussi, mais c’était par sa jeunesse, sa tristesse et par ses beaux yeux bleus qu’elle le séduisait. Il n’était rien qu’un vieux mâle en mal de chaleur, dirons-nous. Et ce pouvoir de séduction avait quelque chose de plutôt encourageant.
Mais il ne fallait pas. Du moins, pas pour le moment. Il verra cela quand il sera présentable et puissant. Quand il deviendra le Sombre Pensée dont il rêvait depuis le début de son errance…
Soudainement, il eut une idée. Un sourire dévoilait ses crocs.

« Comment t’appelles-tu ? » commença-t-il. « Il faut que je me rappelle de ton nom quand je viendrai te chercher. Tu auras une très grande place dans mes plans, et ainsi, je te rendrai heureuse. »

Il n’y avait pas d’amour dans cette réplique, juste une énorme ambition.

________________________




Merci, Neigette <3


Merci Foufoudre <3
"Autant qu'on connait le sauvage, il vit en cérémonie et adore la vie commune; il est aussi peu égoïste que l'on voudra. L'égoïsme est un fruit de la passion, non de sauvagerie. "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle de Nuit
Soit gentil avec moi, je suis nouveau.
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 15/05/2011
Age : 19
Localisation : Près des tiroirs à confiserie, a la recherche de bouffe ._.

Fiche du Félin
Personnage(s) :
Liens :
Il était une fois... :

MessageSujet: Re: C'est une promesse...   Mer 12 Oct - 20:37

Belle de Nuit •





Belle de Nuit resta un petit moment muette. La rendre heureuse ? Comment ça ?
Elle avait perdue le goût de la vie depuis bien longtemps. Depuis qu'elle avait perdue ses parents, elle ne jouait plus, ne riait plus, ne parlait presque plus...
Elle était presque devenue une solitaire...
Il voulait la rendre heureuse.... Mais comment ? Il voulait peut-être devenir son compagnon ? Elle n'en voudrait pas, ils ne se connaissaient presque pas. Du moins, pour le moment. Il ne pouvait pas faire revenir ses parents à la vie. Elle ne voyait vraiment pas comment.

_"Belle de Nuit. Je m'appelle Belle de Nuit..."

La femelle regarda un long moment le vieux matou mal toiletté, puis elle lâcha ;

_"Comment comptes-tu me rendre heureuse ?! Tu ne peux pas faire revenir mes parents à la vie, et je ne voit pas... ce qui pourrait me faire plaisir, à part ça..." Elle avait finit sa phrase dans un léger murmure, presque inaudible, elle venait d'avoir une autre hypothèse, une hypothèse qui était impossible. Elle ne préférait pas y penser.


[HRP ; Désolée d'avoir mis du temps a répondre, je trouvais pas une suite potable.]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est une promesse...   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est une promesse...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Plus d'espoir des retrouver des survivants de La Promesse Collège Evangélique
» Une promesse non tenue...
» Une promesse éternelle
» Je vais revenir, je voius en fait la promesse.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One destiny. :: Grand Sycomore-
Sauter vers: