One destiny.


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une rencontre inattendue.

Aller en bas 
AuteurMessage
Museau Cendré
Timide.
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 01/03/2011
Age : 19
Localisation : Dans la Tanière de la Guérisseuse.

Fiche du Félin
Personnage(s) :
Liens :
Il était une fois... :

MessageSujet: Une rencontre inattendue.   Ven 11 Mar - 21:38

Museau Cendré vérifiai les réserves de plantes tandis que Petite Feuille s'occupait des apprentis qui avaient quelques blessures d'entrainement.
-Petite Feuille ? Je vais aller chercher des plantes, la réserve d'herbes est presque vide.
-Très bien, Museau Cendré.Dit Petite Feuille en se retournant.
-Aïe ! Déclara un Apprenti tandis que Petite Feuille se retournait d'un air amusé, tu m'as fais mal !
-Arrête de rouspéter, veux-tu ?Déclara-t'elle d'un air amusé.

Museau Cendré sortit de la tanière tandis que l'Apprenti continuait de rouspéter.
Elle salua, au passage, Cœur de Feu et Étoile de Foudre, qui avait l'air en grande discutions, puis sortit du camp.
Elle s'éloignait vers le Champ de fleur pour aller chercher des graines de pavot, des feuilles de soucis et quelques baies, quand elle sentit soudain une odeur inconnue -Une odeur de femelle- tandis que des pas précipités et bruyants se raprochaient. Soudain, une petite chatte -mais qui devait avoir plusieurs lunes- apparue. Elle avait un pelage écaille-de-tortue, mais il était ébouriffé pars sa course . Elle haletait, elle devait avoir parcourut une longue distance.Museau Cendré l'observa pendant un moment avant de demander :

-Que fais-tu ici ? D'où viens tu et qui es tu ? Demanda-t'elle d'un air intrigué à cette femelle.

[ Désolé, j'ai du me déconnecter donc j'ai un peu raccourci, je te laisse faire la suite, si tu veux, Poussière d'Étincelle. ]

________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poussière d'Étincelle
Intéressé.
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 22
Localisation : La Tribu.

Fiche du Félin
Personnage(s) :
Liens :
Il était une fois... :

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue.   Mar 15 Mar - 16:23



Poussière d’Étincelle courrait. Elle traversait les territoires libres à vive allure. Enfin, presque libre. La meute y habitait après tout. La chatte écaille franchit la frontière du territoire du Clan de la Rivière d’un bond. Son cœur battait la chamade. Elle devait comprendre, ou au moins, en parler. Elle sauta par dessus un tronc d’arbre tombait. Arrivée au champ de fleur, les poumons en feu, elle repéra enfin une guérisseuse. Elle bondit à sa rencontre. Que lui dire ? Comment lui expliquer ? Sa c’était passer si vite... Museau Cendré la regardait, curieuse et étonnée. Poussière d’Étincelle reprenait son souffle. Comment expliquer à Museau Cendré la situation si elle ne la comprenait pas elle même. Elle se plongea dans ses souvenirs, des souvenirs peu lointains. Pour tout dire, il remontait à ce matin.

...

Poussière d’Étincelle passa sa tête à travers les branches de sa tanière. Elle posa délicatement sa patte sur l’herbe fraiche, légèrement mouillée de la rosée du matin. Un vent chaud gonflé le pelage de la guérisseuse. De plus, un soleil agréable la fit ronronner. Ses yeux, à cause de la lumière du soleil, se firent deux fentes. On sentait les odeurs du gibier dans la forêt, enfin giboyant après la saison des neiges. C’était une bien belle matinée après tout...pourquoi ce vilain pressentiment ? La fourrure de la guérisseuse lui piquetait, l’envie de lui dégourdir les pattes était très forte. Elle avait encore du travail... la réserve était dans un état lamentable. Elle se jura néanmoins, d’aller prendre l’air cette après-midi.

La bonne humeur était présente. Les guerriers partaient à la chasse en bavardant joyeusement. Les apprentis faisaient des allés-retours. Elle aperçu Shiver, organisant les patrouilles. Il paraissait détendu lui aussi. La jeune guérisseuse s’avança, une toile d’araignée enroulée autour de la patte. On la salua gentiment. Elle entra dans la tanière des anciens. Un vieux matou au pelage noirâtre reposait sur sa mousse. Il dressa les oreilles à l’approche de la guérisseuse. Doucement, cette dernière s’approcha et déposa délicatement la toile d’araignée autour de la queue de l’ancien. Elle examina la blessure et fut satisfaite. Un renard lui avait arrachait la queue, voilà une demi-lune, lors qu’une attaque dans le clan. Elle fit demi-tour, lorsqu’un gémissement, au fond de la tanière, se fit entendre. Et voilà, un gémissement, un seul... Et le début du problème énorme qui allait retourner le ventre de notre Poussière d’Étincelle.

Elle s’approcha du gémissement. Il venait d’une vielle chatte, au pelage plus blanc que la neige dans sa jeunesse, prenant une teinte grise à présent. L’ancienne se tordait de douleur en gémissant. Elle regarda d’un air suppliant la guérisseuse. Apparemment, son ventre la faisait souffrir. La jeune guérisseuse sortit de la tanière et héla un guerrier qui passait devant. A deux, ils réussirent à emmener l’ancienne jusqu’à l’antre de Poussière d’Étincelle. Entre deux jérémiades, des explications fusées. Elles n’étaient pas très claires. Elle comprit néanmoins qu’un apprenti-chasseur lui avait apporté une mousse imbibée d’eau, qu’elle l’avait but et qu’elle avait terriblement mal à l’estomac. La chatte écaille lui donna des baies de genévriers pour son mal d’estomac.

Elle partit en quête de l’apprentie-chasseur. Elle voulait connaitre la cause de cette douleur. Son pressentiment prenait de plus en plus d’ampleur. Même la délicieuse chaleur qui glissa sur son pelage ne l’a rassura pas. Elle trouva enfin l’apprenti, une petite boule de poil au pelage couleur sable qui l’a regardait avec curiosité. Elle s’approcha et l’interrogea sur cette fameuse mousse. Il répondit du mieux qu’il put aux questions pressées de Poussière d’Étincelle. Finalement, elle le congédia. Elle en avait apprit assez. Elle devait allez voir par elle-même. Le guerrier qui gardait l’entrée eu à peine le temps de voir un pelage écaille de tortue. Poussière d’Étincelle prit la route vers le ruisseau indiqué par l’apprenti. Arrivée sur les lieux elle s’approcha prudemment du ruisseau, sa couleur paraissait aussi transparente que d’habitude. Elle soupira de soulagement et se prépara à rentré au camp lorsqu’une curieuse odeur l’attira.

Cette odeur émanait du petit ruisseau. Elle était presque imperceptible. Vicieux, son pressentiment revient au grand galop. Elle s’approcha et huma le ruisseau avec crainte. Une odeur nauséabonde la fit tousser. Elle recula d’un bond. L’eau était empoissonnée ! Pas étonnant que l’ancienne soit si mal. Combien de chat on but cette eau ? D’où venait-elle ? Les questions se bousculaient, plus affolantes les unes que les autres. Il fallait résoudre ce problème. Et pour commencer, trouver la provenance du poison. Elle remonta le long du ruisseau. Elle marchait depuis un certain temps, épuisée. Elle fit une pause. Le soleil était haut dans le ciel et tapait fort. La fourrure de la guérisseuse était trempée. De plus, elle n’avait rien avalé. Elle s’autorisa une petite chasse, chose indigne d’une guérisseuse, mais parfois nécessaire. Un écureuil après, elle se remit en route. L’odeur devint soudain plus forte. Et bientôt, la cause de cette odeur se fit clairement devinée à la vue de la chose immonde qui pourrissait au milieu du ruisseau. Une charogne de lapin, décomposée et grouillante de ver. Si l’odeur n’avait pas fait vomir Poussière d’Étincelle, la vision le réussit.

Bref, après une telle découverte, de grande décision s’impose. La première : se débarrassait de ce cadavre. La seconde : prévenir les clans aux alentours pour vérifier que le ruisseau ne finissait dans aucune source d’eau utilisait habituellement. Elle ne pouvait vraiment pas toucher à cette chose seule...elle avait besoin de renfort. Son petit périple l’avait menait pas très loin du territoire du Clan de la Rivière. Une pensée, logique et irrévocable, s’imposa à Poussière d’Étincelle. Le Clan de la Rivière pourrait l’aider, et surtout, ils étaient le clan le plus en danger. Le plus proche de l’eau polluée. La jeune guérisseuse se détourna de la charogne, et commença sa course jusqu’au camp de la rivière.

...

C’est après cette longue course qu’elle trouve par hasard Museau Cendré. Ce fut un immense soulagement d’avoir une consœur pour la seconder. Epuisée, elle resta silencieuse le temps de reprendre son souffle. Bien sur, Museau Cendré ne savait pas qui elle était, mais Poussière d’Étincelle connaissait toutes les guérisseuses des clans. Elle ne fut guère surprise par les questions de cette dernière :
« -Que fais-tu ici ? D'où viens-tu et qui es tu ? Demanda Museau Cendré.
-Je suis Poussière d’Étincelle, guérisseuse de la Meute. Je dois à tout pris te parler. » Haleta la chatte écaille.

Et un long récit commença. Lorsqu’elle eu enfin finit, Museau Cendré la contemplait avec des yeux ronds.






Dernière édition par Poussière d'Étincelle le Mar 13 Sep - 20:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Museau Cendré
Timide.
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 01/03/2011
Age : 19
Localisation : Dans la Tanière de la Guérisseuse.

Fiche du Félin
Personnage(s) :
Liens :
Il était une fois... :

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue.   Jeu 24 Mar - 13:44

Museau Cendré avait les yeux ronds, tellement elle était choquée...
≤≤-Je... Je ne sais pas quoi dire...≥≥ Déclara-t'elle, les moustaches frémissantes. ≤≤Je... Je te remercie...De m'en avoir informer...≥≥
Poussière d'Étincelle la regarda dans les yeux. Puis s'en alla ; pensant qu'elle n'aurait plus rien a faire sur ces terres..

Museau Cendré la regarda s'éloigner et soupira, la queue basse.
Que faire maintenant que Poussière d'Étincelle était partie ? Aller avertir le Clan, bien entendu. Mais, elle décida de ne pas y aller. Elle suivie, discrètement Poussière d'Etincelle.
Cette dernière marchait lentement, pensant surement que Museau Cendré était aller avertir son Clan.
Sans le faire exprès, Museau Cendré écrasa une brindille qui fit un bruit énorme, pour une petite chose pareil...
Alertée, Poussière d'Étincelle se retourna et regarda le buisson où s'était réfugié Museau Cendré.
Cette dernière ferma les yeux très fort, pensant que cela la rendrait invisible, ce qui était bien évidement, impossible.

Poussière d'Étincelle se retourna et continua sa route. Museau Cendré la suivit.
Tout-à-coup, Poussière d'Étincelle poussa un cri.Elle était tombée nez-à-nez avec..
Un renard.
Museau Cendré,se tapit a terre, se remémora les techniques de combat , et, alors qu'il allait mettre un coup à Poussière d'Étincelle, sauta du buisson et bondit sur le dos du renard.


________________________




Dernière édition par Museau Cendré le Jeu 24 Mar - 15:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poussière d'Étincelle
Intéressé.
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 22
Localisation : La Tribu.

Fiche du Félin
Personnage(s) :
Liens :
Il était une fois... :

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue.   Jeu 24 Mar - 14:21

[HRP]Euh... il y a un probléme là ^.^' Normalement tu n'as pas le droit de dire mes paroles. Regarde les RP de Banshee/Sombrero et Shiver/Foudre. De plus, Etincelle s'installerais jamais sans l'accord de son chef avant...
Et tu me bloques car je peux pas dire les paroles d'Etoile de Foudre. :/[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Museau Cendré
Timide.
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 01/03/2011
Age : 19
Localisation : Dans la Tanière de la Guérisseuse.

Fiche du Félin
Personnage(s) :
Liens :
Il était une fois... :

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue.   Jeu 24 Mar - 15:21

[HRP]Voilààà, j'ai modifier :x C'est bon ? [HRP]

________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiver.
Administratrice Multi-Fonctions.
avatar

Messages : 426
Date d'inscription : 23/02/2011
Age : 19
Localisation : Cherchez, cherchez jeunes padawans.

Fiche du Félin
Personnage(s) :
Liens :
Il était une fois... :

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue.   Jeu 24 Mar - 19:50

Tu n'as pas le droit de jouer le personnage d'autrui. Je te conseille de décrire le paysage, tes sentiments, réactions etc. Cela rendrait ton Rp plus long, et tu ne joueras que ton personnage. :]
Bon Rp !

________________________



Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Museau Cendré
Timide.
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 01/03/2011
Age : 19
Localisation : Dans la Tanière de la Guérisseuse.

Fiche du Félin
Personnage(s) :
Liens :
Il était une fois... :

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue.   Jeu 24 Mar - 20:56

Oh, merci du conseil, Shiver , j'vais essayé à partir de maintenant >_<. Mais le truc c'est que j'y suis un peu habituer, mais je promet que je vais essayé de changer ça .

________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poussière d'Étincelle
Intéressé.
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 22
Localisation : La Tribu.

Fiche du Félin
Personnage(s) :
Liens :
Il était une fois... :

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue.   Mar 12 Avr - 19:24


« • C’est étrange de voir à quel point des mots sont liés. Ils peuvent inspirés une émotion, voir plusieurs. Chaque mot nous fait réagir différemment. Evidemment, les sensations sont différentes. L’amour, la joie, la peur, la colère, la tristesse... Cela peu changer un comportement. Une façon de voir. Des mots sont plus ravageurs que d’autres. Ceux représentant un sentiment sont les plus forts, les plus craints et les plus aimés. Par exemple, la déception. Un mot, un sentiment. Intimement relié à un autre. Lorsqu’on parle de déception, on parle d’espoir, de rêve. La déception est un espoir perdue, un rêve fracassé sur les rochers de l’incertitude. Brisé un espoir est un acte qui peut changer une personne. L’âme est différente pour chaque chat, un espoir brisé peut-être plus douloureux pour certains que pour d’autres. La vie nous emmène beaucoup de rêve, de but, forgés dans des espoirs, traçant différents chemin pour nous mener vers un seul résultat, notre destin, notre mort. Une petite déception, lorsqu’on rate une prise. Une plus grosse, lorsqu’on n’a pas était choisi comme mentor. Ou encore lorsque l’aide demandé à était refusée... »

Poussière d’Étincelle marchait. Ses pattes blanches foulaient le sol doucement. Elle grimaça, sa course folle l’avait épuisée, ses muscles la tiraient de partout. Elle ferma les yeux et pensa au bonheur de se rouler en boule dans de la mousse fraichement cueilli par un adorable apprenti-chasseur. Soudain, sa patte s’enfonça dans une matière boueuse. Elle la releva et grogna. Une flaque, encore. Ce territoire était entouré d’eau. Ce n’était pas des chats qui y vivaient, mais des poissons ! Bon, elle exagérait sûrement. D’habitude, elle était plus tolérante. Elle soupira. D’accord, la mousse bien fraiche attendrait. Elle était loin, très loin. Elle fouetta l’air de sa queue. Ses yeux verts pétillèrent d’agacement et une pointe d’amertume emplie son cœur. Elle se stoppa, et enfonça ses griffes dans la terre humide.

Elle se remémora sa journée, longue, fatigante. Elle se remit en route. La chatte écaille se demanda pourquoi Museau cendré ne l’avait pas aidé. C’était-elle mal expliqué ? Elle avait fait un long chemin pour découvrir que la source d’eau était polluée par un lapin décomposé, qu’elle avait peut-être plusieurs vies entre ses pattes. Du coup, elle avait décidé de prévenir et de demander de l’aide au Clan de la Rivière. Elle avait enfin trouvé ce qu’elle cherché sur ce territoire inconnue ! Une guérisseuse, une collègue. Elle se rappela son soulagement. Une vague de déception emplie son cœur. Elle avait demandé de l’aide à la guérisseuse et qu’avait était sa réponse ?
«- Je... Je ne sais pas quoi dire... Je te remercie... De m’en avoir informée... »

C’est tout. Elle avait fait sa pour rien. Une brindille craqua. Le territoire du Clan de la Rivière n’était pas particulièrement silencieux avec ces bruits d’eaux et la vie de la forêt. Pas plus que son propre territoire. Néanmoins, le bruit fut net et alerta Poussière d’Étincelle. Elle se retourna et scruta les alentours. Son regard se posa sur un buisson, dont les branches vibrées légèrement. Elle plissa ses yeux d’émeraudes et continua sa route. Le chemin allé être long. Elle accéléra l’allure. Plus vite elle arriverait, plus vite elle pourrait régler ce problème. Shiver enverrait une patrouille, ils dégageraient ce foutu lapin et la vie reprendrait son court, tranquille... Ou presque. Oui ! C’était aussi simple que ça. Poussière d’Étincelle ne comprenait pas la réaction de Museau Cendré. Il suffisait d’aller voir sa chef, d’envoyer quelques guerriers poussaient le lapin. Vraiment, elle était déçue.

Plongée dans ses pensées, bien trop occupée à ruminer pour être attentive, elle ne sentit pas la puanteur environnante. La jeune chatte trottinait, insouciante du danger qui rodait. Ses moustaches vibrèrent et elle plissa le nez. Enfin, elle remarqua l’odeur. Forte et redoutée. Elle releva le museau et tourna la tête. Un cri, pur et cristallin, sorti de sa gorge. Un cri de terreur. Un museau pointu, des yeux jaunes la regardant avec intérêt se trouvée face à elle, à quelques longueurs de queue à peine. L’horrible animal, rusé et bien trop fort pour un simple chat, guérisseur de surcroît la dévisager avec... Gourmandise. Un renard...

Poussière d’Étincelle n’avait jamais songée à la mort. Si, un peu. Comme tout le monde. Il faut dire que lorsqu’on est guérisseuse, on évite la mort. On protège son clan de la mort. Pourtant, elle n’avait jamais réfléchi à sa propre mort. Elle aurait surement cru mourir de vieillesse, dans la tanière des anciens. Enfin... Probablement pas dans la gueule d’un renard. La guérisseuse se figea, regardant le renard comme on regarde la mort. Ses yeux verts reflétèrent son angoisse. L’odeur de sa peur se mêlait à l’odeur immonde du renard. Sa queue effleurait le sol et son pelage, trempée de sueur, avait doublé de volume. Elle songea à fuir. Elle rejeta presque immédiatement cette idée. C’était impossible, fatiguée comme elle était, sur un territoire inconnu, elle n’avait aucune chance de semait un renard affamé. Le combat était sa seule chance. Une chance ? Non, elle périrait quand même. Mais elle devait tentait le tout pour le tout. Poussière d’Étincelle savait se battre comme tous félins dignes de ce nom. Mais ses connaissances étaient très limitées, et elle ne s’était pas entrainée. Elle était guérisseuse ! Pas guerrière. Tant pis. Elle ne se laisserait pas tuer sans se défendre et, pourquoi pas, blesser un peu ce renard.

Elle reporta son attention sur le renard. Elle décela un mouvement. Le renard se préparé à attaquer ! Elle frissonna. Ses yeux embrassèrent le paysage, priant pour que ce ne soit pas la dernière image qu’elle verrait. Elle adressa une prière silencieuse au Clan des Étoiles, priant de tout cœur qu’il lui vienne en aide. Elle banda ses muscles. Son regard croisa le regard impitoyable de l’animal. Le renard bondit, elle pensa de tout cœur à son clan et à Shiver. Il atterrit devant Poussière d’Étincelle et leva la patte. Un éclair gris percuta le renard. Laissant le temps à la jeune guérisseuse de bondir à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Museau Cendré
Timide.
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 01/03/2011
Age : 19
Localisation : Dans la Tanière de la Guérisseuse.

Fiche du Félin
Personnage(s) :
Liens :
Il était une fois... :

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue.   Jeu 5 Mai - 12:50

[HRP]L'aviez attendu, hein ? Bah il arrive. J'l'ai fini. C'est trop marrant de voir la tête du prof quand il se rend compte que tu prends pas des notes de son cours de Maths mais que tu continue un Rp 8D[HRP]



Grand remerciments à Shiver pour l'image.

"Demain, et demain, et demain ! C'est ainsi que, à petits pas, nous nous glissons de jour en jour jusqu'à la dernière syllabe du temps inscrit sur le livre de notre destinée. "
SHAKESPEARE William

«C'est étrange de passer à côté de quelqu'un en lui adressant juste un sourire, en se souvenant qu'avant cette lumière était multipliée par mille. C'est étrange de regarder quelqu'un marcher de loin et de se rendre
compte qu'on ne reconnait plus sa démarche, alors qu'elle nous était tellement familière quelques temps plus tôt. C'est déroutant de discuter avec une personne qu'on aimait et de réaliser que sa vie est différente, qu'on ne connait plus rien d'elle, et que d'autres gens nous ont remplacés. Et c'est terrible de comprendre que rien de tout cela ne peut être prévu, et que chaque personne à qui l'ontient s'éloignera peut-être un jour, malgré l'évidence de sa présence.»


≤≤_Non ! Je ne te laisserait pas faire ça, espèce de gros tas d'ordures ! Hurla-t-elle. ≥≥
Museau Cendré se jeta sur le renard . Cette chose , aussi répugnante et immonde soit-elle , s'apprêtait à bouffer - oui,c'était le terme exact. - Poussière d'Étincelle !
Cette petite chatte écaille qui avait bravé un long chemin pour la prévenir du danger qui menaçait le Clan,cette chatte qui avait un cœur en or , qui était elle aussi une guérisseuse … Non, Museau Cendré ne pouvait pas laisser cette chose faire ça . Elle et Poussière d'Étincelle étaient collègues, tout de même !

Elle se jeta donc sur le renard qui chancela sous son poids et tomba à la renverse . Elle en profita pour sortir ses griffes et retroussé ses babines, puis commencer à labourer et à mordre le flanc gauche du renard . Ce dernier essayait de la mordre et de se dégager, mais il n'y arrivait pas . Museau Cendré leva la tête, en cessant de mordre mais en continuant de griffer le flanc du renard, et regarda si Poussière d'Étincelle était encore présente. Ne la voyant pas, elle cessa de donner des coups de griffes au renard et regarda aux alentours . La bestiole en profita pour se relever et pour se jeter sur Museau Cendré. Cette dernière l'évita de justesse, tandis qu'il tomba et avala une bonne quantités de la terre . Elle se retourna, et la vit, là, derrière la place où le renard était tomber quelques instants au par avant, Poussière d'Étincelle…Bien sûr ! Le renard et elle avaient tournés un bon moment en rond avant qu'elle ne réussisse à l'atteindre. Poussière d'Étincelle était restée en retrait, figée sur place, mais Museau Cendré ne l'avait pas vue car la queue touffue et épaisse du renard l'avait masqué.

Museau Cendré était heureuse.
Poussière d'Étincelle ne l'avait pas laisser seule face à cette affreuse bestiole. Bon, elle aurait pue un peu l'aider mais..

Museau Cendré sentit un choque sur son dos , puis s'affala brutalement à terre. Le renard lui avait sauté dessus. Et elle, Museau Cendré, étouffait sous le poids de l'abominable créature qui les avait attaquées. Elle allait sûrement mourir, maintenant. Elle était en train de pousser des miaulements stridents de désespoir et de rage. Elle s'était bien battue , tout de même. Dignement. Pour une Guérisseuse. Elle avait au moins infliger des blessures à cette chose tout droit sortit des portes de l'enfer. Elle poussa un soupir et eu une vision. Elle les revoyait. Sa famille. Son Père, Feu Ténébreux. Sa mère, Fleur Cendrée, et ses deux frères, Petit Cailloux et Petit Lierre qui seraient sûrement devenus de magnifiques,valeureux guerriers, fier et loyal envers leur Clan.

Elle sentit ses yeux bleus se remplirent de larmes qui commencerait à couler le long de ses joues. Elle allait au moins les rejoindre. Du moins, elle espérait.
Elle regarda la douce verdure qui l'entourait. Plus jamais elle ne se ferait les griffes sur un tronc d'arbre.
Plus jamais elle ne verrait Petite Feuille, Étoile de Foudre et Cœur de Feu...
Plus jamais elle ne sentirait le vent dans son pelage, tandis qu'elle courait...
Plus jamais elle ne respirerait vraiment...
Mais elle les reverrait, eux. Et eux la reverraient aussi..
Fermant doucement les yeux et priant une dernière fois le Clan des Étoiles, elle sombra dans les profondeurs de l'inconscience ...
 


En espérant de ne pas vous décevoir de ce Rp qui vous a fait attendre un bon bout de temps.

________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poussière d'Étincelle
Intéressé.
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 22
Localisation : La Tribu.

Fiche du Félin
Personnage(s) :
Liens :
Il était une fois... :

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue.   Mer 25 Mai - 15:34



La jeune guérisseuse restait immobile. Le monde autour d’elle semblait recouvert d’un brouillard qui enveloppait la chatte écaille dans un nuage. Elle savait qu’avec un peu de volonté elle pourrait retournait dans la réalité et prendre conscience du monde qui l’entourait. Mais elle restait là, immobile, son regard émeraude perdu dans le vide. Elle ne voyait que les couleurs, pas les détails. Il ne se passait rien dans ce monde en majorité vert. Son regard vide apercevait au loin deux tâches roulant ensemble, une rousse et une marron. Tout cela lui paraissait tellement flou et imaginaire qu’elle se contentait de rester là, ses griffes encrées dans le sol.

Poussière d’Étincelle était en état de choc. Les cris de combats des deux matous en face d’elle ne l’atteignaient pas. Elle ne prenait même pas conscience du risque que prenait Museau Cendré en la sauvant. Tout ce qui comptait était cette tâche marron qu’elle fixait sans aucune émotion. Les battements de son cœur pulsaient dans son corps frêle, à une vitesse alarmante. Des images défilèrent dans sa tête. Sa rencontre avec Museau Cendré, la forêt qui défilait, une gueule effrayante et la mort qui la frôlait. Elle avait vu la mort. La jeune guérisseuse avait presque l’impression que celle-ci l’avait touchée, jouait avec ses doux poils et ricanait avant de lever sa faux vers elle. Mais il ne s’était rien passer. Quelque chose, ou quelqu’un, l’avait sauvé. Elle restait dans un état de frayeur, en proie à un terrible choc. Au fond d’elle, une petite voix lui disait qu’on avait besoin d’elle. Mais elle ne l’écoutait pas. Tout plutôt que de revivre ce qui c’était passer, de revoir la mort. Jamais, plus jamais. Ce monde flou était bien trop agréable, trop sécurisant pour en sortir.

Uu hurlement raisonna dans sa tête, la faisant peu à peu sortir de sa torpeur. « Non ! Je ne te laisserait pas faire ça, espèce de gros tas d'ordures ! Cette voix la berçait. Pourtant, cela réveilla quelque chose en elle. Et enfin, elle prit conscience du monde extérieure. Elle ne savait pas qui avait poussé ce cri, et quand. Une heure, quelques minutes, un mois... impossible de le savoir. Poussière d’Étincelle contempla la scène qui se jouait devant elle avec difficulté. La mort, enfin le renard, était sur Museau Cendré. Il l’écrasait et elle avait l’impression de ressentir la douleur de la guérisseuse du Clan de la Rivière dans ces propres tripes. Les yeux bleus de son amie étincelaient, et la chatte écaille de tortue se demanda si elle pleurait. Elle vit Museau Cendré perdre ses forces et sombraient dans l’inconscience, une inconscience peut-être éternelle...

Un frisson traverse Poussière d’Étincelle. Une rage sombre, dangereuse et implacable s’empara d’elle. Ses yeux devinrent entièrement noir pendant que ses pupilles fixaient l’adverse avec haine. Elle n’avait plus rien d’une créature sans défense. Au fond d’elle, la peur ne demandait qu’à sortir. Elle la refoula, la vie de Museau Cendré était entre ses pattes. Elle poussa un cri de rage et se jeta sur le renard. Ses griffes déchiquetèrent la peau du renard qui gémit, surpris de cette attaque. Il abandonna sa victime pour se retourner sur elle. Elle feula et enfonça ses crocs dans l’épaule du renard. Son ennemi reprit vite ses esprit set lui décocha un puissant coup de patte. Enragée, elle roula sur le coté et fonça sur lui. Ses pattes manquèrent de peu ses yeux et elle jura. Elle réussit à mordre sa queue avec force ce qui fit hurler le renard. Son adversaire saigner un peu partout et les yeux dorés de l’animal la contemplait avec colère. Il sauta sur elle à une vitesse incroyable et elle ne put éviter le terrible coup de patte que lui assena son adversaire. Elle s’écrasa dans l’herbe en poussant un cri de détresse. Un bruit sourd résonnait à ses oreilles et elle voyait de nouveau flou. Elle attendit quelques secondes avant de se relever. Immédiatement, une douleur à la patte la fit grimacer. Elle s’élança courageusement sur le renard.

A sa grande surprise, le renard fit demi-tour. Poussière d’Étincelle le regarda, abasourdi. Pourquoi s’enfuyait-il ? Deux guérisseuses ne pouvaient rien contre lui ! Elle réfléchi et observa l’animal avant qu’il disparaisse. Son odeur était celui d’une femelle... De plus, elle avait un gros ventre. La jeune guérisseuse poussa un soupir de soulagement. Il s’agissait d’une femelle pleine, qui voulait juste protéger sa future portée. Le Clan des Étoiles soit loué ! Jamais elles ne s’en sauraient sorties sans ce coup de patte du destin. Sa patte la brûlait et elle était prise de vertige. Pourtant elle s’approcha de Museau Cendré en boitillant. Son regard émeraude se posa sur son amie.
« Museau Cendré ! Tu vas bien ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Museau Cendré
Timide.
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 01/03/2011
Age : 19
Localisation : Dans la Tanière de la Guérisseuse.

Fiche du Félin
Personnage(s) :
Liens :
Il était une fois... :

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue.   Lun 6 Juin - 13:00


<< Mieux vaut mourir incompris que passer sa vie à s'expliquer. >>
Shakespeare W.

Museau Cendré avait perdue connaissance. Elle le savait .
Elle était dans une praire verte, ou le vent soufflait assez fort .Mais avant, elle n'était pas là. Elle était ailleurs, avec Poussière d'Étincelle . Une petite minette qui était venue pour la prévenir d'un danger menaçant son clan .
Elle voyait sa famille réunie, comme quand elle allait à la Pierre de Lune. Sauf que la, elle n’y était pas. Elle était inconsciente, sous un renard en train de l’étouffer.
Allait-elle mourir ?
Peut-être que oui, peut-être que non.
<< _ Museau Cendré, ton heure n’est pas encore venue. Tu vas les rejoindre, ton Clan et Poussière d'Étincelle .
Ta vie n’es pas finie. Pour l’instant, elle est entre les pattes de Poussière d'Étincelle . >>
Lui dit son frère d’une petite voix aigüe.
<<_Je…Je ne sais pas … J’aimerais tellement rester avec vous … Mais j’ai aussi envie de revoir tous les autres … Une ...>>
Elle fut interrompue par sa mère qui lui dit d’une douce voix :
<<_Une dernière fois. Nous savons, Museau Cendré. Tu es, et tu appartiens au Clan de la Rivière. Tu es devenue magnifique. Tu nous rejoindras un jour, mais pas aujourd’hui. Nous t’aimons, Museau Cendré.>>
Sur ces mots, les quatre matous disparurent lentement, laissant une poussière argentée derrière eux.
Museau Cendré commença à tousser, puis elle ouvrit les yeux.
Poussière d'Étincelle était penchée au dessus de sa tête.
<< _ Museau Cendré ! Tu vas bien ? >> Lui demanda t’elle.
Museau Cendré cligna plusieurs fois des paupières avant de répondre :
<< _ Oui, je vais bien… Merci... >>
Elle se leva lentement en grimaçant.
<<_ Je crois que je me suis fais une entorse à la patte… Dis-moi, tu as chassé le renard ?! >>


________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poussière d'Étincelle
Intéressé.
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 22
Localisation : La Tribu.

Fiche du Félin
Personnage(s) :
Liens :
Il était une fois... :

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue.   Jeu 7 Juil - 23:21



Un intense soulagement envahit Poussière d’Étincelle. Elle n’était pas morte, elle était vivante. Elle ferma les yeux et remercia le Clan des Étoiles. Elle avait eu peur. Une peur horrible qui lui avait tordu le ventre. Non, jamais elle n’avait affrontée la mort. Même en temps que guérisseuse. Heureusement. Elle aimerait d’ailleurs ne jamais la voir, du moins, jusqu’à ce qu’elle l’emporte elle aussi. Mais Museau Cendré était là. Son courage, sa folie, l’avait sauvée, elle. La chatte écaille avait bien vu que son amie était faible, inconsciente. Elle s’était demandé si c’était la fin. Non, ça ne l’était pas. Le ventre de la guérisseuse du Clan de la Rivière continuait de se soulever, à une vitesse moins régulière, certes. Mais elle respirait, elle était toujours avec elle. Il fallait faire quelque chose. Peut-être qu’elle se mourait, devant ses yeux, sans qu’elle sans aperçoive. Elle regarda aux alentours, cherchant de l’aide, une idée... un miracle ?

De l’aide, elle n’en vit point. Mais un miracle, peut-être. Soudain, Museau Cendré se mit à tousser violemment. On avait l’impression que ses poumons avaient étaient privés d’air trop longtemps. Enfin, la toux se calma. Et la guérisseuse ouvrit ses yeux bleus. Poussière d’Étincelle la regardait avec inquiétude. Elle avait encore peur pour son amie, mais était soulagée. La chatte grise cligna des yeux, semblant reprendre contact avec la réalité, et plongea son regard dans celui de la chatte écaille.
« - Oui, je vais bien... Merci. »

Sa voix était légèrement rauque, mais cela aller mieux. Elle n’était pas en danger. Lentement, Museau Cendré se leva. Une grimace douloureuse se peignit sur son visage. Elle évitait de s’appuyer sur une de ses pattes, sûrement une entorse, à moins qu’elle ne soit cassée. Non, elle aurait hurlé des douleurs, ou presque. Elle avait dit merci... Merci de quoi ? De lui avoir poser la question ou de l’avoir aider ? C’était elle sa sauveuse.
« - Je crois que je me suis fait une entorse à la patte... »
Poussière d’Étincelle ne s’était pas trompée. Soudain, elle prit conscience de sa propre douleur. La peur lui avait fait oublier, ce n’était que secondaire. Mais maintenant qu’elle était rassurée, tout son corps la faisait souffrir. Sa patte antérieure gauche la brulait et la faisait souffrir atrocement. Elle grimaça à son tour. De plus, elle avait un mal de crâne horrible. Mais, forte heureusement, les vertiges avaient cessés. Elle se doutait qu’il faudrait qu’elle se soigne le plus tôt possible, pour éviter l’infection de sa patte.

Museau Cendré l’observait. Elle en prit conscience et reporta son attention vers elle. Son amie avait reprit son souffle.
« - Dis-moi, tu as chassé le renard ? »
Bien sûr, le renard. La guérisseuse devait être inquiète. Elle ne savait même pas si le renard était partie ou bien cachait, en train de les guetter. Poussière d’Étincelle regarda furtivement autour d’elle. Elle avait chassée le renard, oui. Enfin, il était parti. Il était peut-être revenu, ayant quelques remords de laisser deux proies dans la nature... Il fallait se dépêcher, elles ne résisteraient pas à un nouveau combat.
« - Oui, je l’ai chassée. Mais je ne sais pas pour combien de temps. Il faudrait mieux partir d’ici. »

Elle s’étira. Sa langue était pâteuse et sa gorge incroyablement sèche. Il lui fallait de l’eau, et vite. De l’eau ! Elle avait oublié le ruisseau contaminait ! Il fallait faire quelque chose avant que d’autres personnes s’empoissonnent. Elle ne pouvait décidemment pas le faire elle-même. Poussière d’Étincelle regarda de nouveau Museau Cendré.
« - Nous avons toutes deux besoins de soins et de repos. Je vais rentrer au camp et toi aussi. Préviens ton clan que tu as vu un renard, une femelle avec surement des petits. Dit à ton chef d’envoyer une patrouille vers le ruisseau. En le longeant, ils trouveront une charogne de lapin. Il faut qu’ils l’enlèvent de là et l’emmène le plus loin possible de source d’eau. Nous serons tranquilles après. Soigne-toi bien, Museau Cendré. Et merci de ne pas m’avoir abandonné... J’espère que nos chemins se croiseront de nouveau. Au revoir ! »
Elle sourit et s’éloigna en direction de son camp. Sa patte la faisait souffrir mais elle allait tenir le coup. Elle était rassurée pour la charogne. Museau Cendré ne la laisserait pas tomber. Elle l’avait prouvée...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Museau Cendré
Timide.
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 01/03/2011
Age : 19
Localisation : Dans la Tanière de la Guérisseuse.

Fiche du Félin
Personnage(s) :
Liens :
Il était une fois... :

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue.   Lun 25 Juil - 10:45


« C'est là, quand on est en danger, qu'on se rends compte qui sont nos vrais amis. Et qui sont les faux. Les faux m'auraient abandonnée à mon sort, face a cette bestiole. Mais les vrais, comme Poussière d'Étincelle, resteront là, a mes côtés, et m'aideront. Même s'ils ont peur. Même s'ils pourraient perdre leur vie... Pour sauver la mienne... C'est ça, les véritables amis. Et on en compte très peu. Pas plus qu'on a de doigts sur une main. »


« - Oui, je l’ai chassée. Mais je ne sais pas pour combien de temps. Il faudrait mieux partir d’ici. »
Vraiment ? Elle avait vraiment chasser le renard ? Museau Cendré était soulager. Plus de bestiole affreuse a affronter, maintenant.
Poussière d'Étincelle s'étira. Elle devait surement être fatiguée... Parce que elle même l'était.
« - Nous avons toutes deux besoins de soins et de
repos. Je vais rentrer au camp et toi aussi. Préviens ton clan que tu as
vu un renard, une femelle avec surement des petits. Dit à ton chef
d’envoyer une patrouille vers le ruisseau. En le longeant, ils
trouveront une charogne de lapin. Il faut qu’ils l’enlèvent de là et
l’emmène le plus loin possible de source d’eau. Nous serons tranquilles
après. Soigne-toi bien, Museau Cendré. Et merci de ne pas m’avoir
abandonné... J’espère que nos chemins se croiseront de nouveau. Au
revoir !
»
Et elle s'éloigna. Elle partait. Déjà ?
« - Merci, Poussière d'Etincelle ! Merci beaucoup ! Merci pour tout ! » Hurla Museau Cendré a la petite chatte écaille.
« - Je suis sûre que nos chemins ce croiseront à nouveau ! J'en suis certaine...» Se murmura-t'elle a elle même.
Elle sentit les larmes lui monter aux yeux. Museau Cendré détestait les adieux, même si elle allait surement la revoir.
Puis elle s'éloigna, elle partit vers son camps, et ne se retourna pas une seule fois. De peur de vouloir rejoindre Poussière d'Étincelle une dernière fois.


FIN.



________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre inattendue.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Une visite inattendue (PV Roro et Lala)
» Des Retrouvailles inattendu...[PV Reve du passé]
» Retrouvaille inattendue [ouvert à tous ^^]
» Une visite inattendue [PV Kira]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One destiny. :: Territoires :: Champs de Fleurs-
Sauter vers: